Accès direct au contenu


Accueil > Université > Médias et communication > Le Kiosque > Info-Hebdo

Une nouvelle étape dans la construction de l'Université de Grenoble

Grenoble universités - Info-hebdo n°38

En janvier 2005, après douze années de coopération portée par la structure Pôle européen, les quatre établissements grenoblois constituaient Grenoble Universités avec un double objectif : assurer un pilotage commun de l'ensemble des actions mutualisées et renforcer les partenariats et le rôle des universités dans le développement territorial.

Le GIP1 Grenoble Universités a été organisé autour de sept missions thématiques (international, vie universitaire et culture, pédagogie, recherche, documentation, systèmes d'information et aménagement) portées par les représentants des quatre universités.

Des enjeux majeurs
Les travaux et réflexions menés dans le cadre de Grenoble Universités ont été l'occasion d'affiner la vision stratégique du site, en particulier avec les partenaires locaux dans le cadre du Comité d'orientation stratégique2 et de mettre en avant les enjeux majeurs suivants pour Grenoble :
- affirmer Grenoble comme un des premiers pôles de recherche et d'enseignement supérieur d'Europe,
- développer une visibilité internationale forte qui tire profit des atouts majeurs du site et de sa taille,
- renforcer l'excellence scientifique locale et étendre les relations entre sciences exactes et sciences sociales et humaines,
- faire évoluer la carte des formations, la rendre plus cohérente et lisible, en intégrant plus systématiquement les préoccupations d'insertion professionnelle.
C'est pour être en mesure de faire face à ces enjeux que les réflexions menées à Grenoble vont au-delà des objectifs formulés à l'occasion de la définition des PRES au niveau national, construisant une vision stratégique globale et proposant un nouveau modèle universitaire, inédit en France, de type fédéral.

L'avant-projet
Lors de la séance du Comité d'orientation stratégique du 17 novembre, les présidents des quatre universités ont présenté à leurs partenaires le projet d'évolution de l'organisation de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le site.
Le projet s'appuie sur deux axes :
- rassembler la recherche, visant l'excellence scientifique,
- recomposer l'enseignement supérieur grenoblois, en s'engageant sur l'employabilité des étudiants.
Une première étape devrait être franchie avec la constitution d'un EPCS3 dès 2007, succédant au GIP Grenoble Universités. Des actions notables, comme la signature unique des articles de recherche sous la
mention Université de Grenoble, la coordination de la valorisation... y seront mises en place.
Cet établissement sera le support des différentes étapes du regroupement de la recherche, accueillant en 2009 la composante Recherche des universités avec les laboratoires, les écoles doctorales ...
La démarche proposée intègre l'idée d'une recomposition de l'enseignement supérieur du site. Il s'agit de repenser dans les prochaines années le panorama de l'offre de formation et constituer plusieurs instituts, probablement cinq ou six, dont les contours ne correspondraient pas nécessairement aux universités actuelles. Ces instituts disposeront d'une autonomie forte dans leur gestion et leur organisation, leur permettant de
développer leur activité au plus près des besoins de formation des étudiants et de professionnalisation des filières.

La démarche
Pour concrétiser cette vision de l'Université de Grenoble, la démarche devra être progressive, intégrant les réflexions et propositions des différents acteurs, à commencer par les personnels, enseignants-chercheurs, administratifs et techniques. En effet, si le projet d'Université de Grenoble est clairement formulé, il y a une grande latitude quant aux formes que peuvent prendre les instituts, leur statut, leur périmètre, leur organisation...
Les conseils des établissements devront se prononcer dès les prochaines semaines sur le schéma d'ensemble et sur chacune des étapes qui viendront ultérieurement.
En attendant la constitution d'un EPCS et pour assurer la continuité des services inter-universitaires qu'il regroupera, les universités ont demandé un renouvellement provisoire du GIP Grenoble Universités.

1- Groupement d'intérêt public.
2- www.grenoble-universites.fr/cos.
3- Etablissement public de coopération scientifique.



Contact :
Martine.Chanas@grenoble-universites.fr
  • version pdf

Université Joseph Fourier - BP 53
38041 Grenoble cedex 9
Tél. +33 (0)4 76 51 46 00